Menu :

Actualités

Lettres d'information

 

Quartiers Bagatelle, Faourette et Papus : Inauguration de l'Extension du réseau de chaleur

[Publié le Mardi 31 Janvier 2017]

 

 

Quartiers Bagatelle, Faourette et Papus : Inauguration de l'Extension du réseau de chaleur

Mardi 31 janvier 2017, Yves Lederer, Président du Groupe Coriance, et Jean-Luc Moudenc, Président de Toulouse Métropole et Maire de la ville de Toulouse, ont inauguré l’extension du réseau de chaleur aux Quartiers Bagatelle, Faourette et Papus. Emmanuel Rougé, Délégué Régional chez Coriance, a présenté les travaux d'extension réalisés ces derniers mois avant que les deux présidents prennent la parole.


Quartiers Bagatelle, Faourette et Papus : Inauguration de l'Extension du réseau de chaleur«Grâce à cette extension, 1 772 logements, actuellement essentiellement issus du parc de Toulouse Métropole Habitat mais aussi 170 logements de la copropriété Flore 1, des groupes scolaires, un gymnase, une piscine, bénéficient d'une énergie vertueuse à moindre prix.» a souligné Yves Lederer.

Ce projet d'extension du réseau, décidé avec la Métropole à l'été 2015, prévoyait le lancement de deux chantiers principaux au mois de mai 2016.

En 5 mois, le réseau a été étendu de plus de 5 km et 62 chaudières au gaz ont été remplacées par 31 sous-stations raccordées au réseau de chaleur. 25 personnes y ont travaillé, dont 6 dans le cadre d'un contrat d'insertion professionnelle - 4 résidant dans le secteur de Bagatelle.

En parallèle et sur 7 mois, la chaufferie Faourette a été entièrement rénovée grâce à l'intervention concomitante de 5 entreprises et de près de 50 personnes.



Les quartiers Bagatelle, Papus et Faourette sont désormais chauffés, non plus par du gaz, mais par de l’énergie de récupération, issue de l’usine d’incinération des ordures ménagères.

L'utilisation d'une énergie vertueuse, celle produite par les déchets, permet ainsi d'éviter le rejet de plus de 3 000 T. de CO2 par an, soit l'équivalent de ce qu'émettent 2 600 voitures. 

Une avancée environnementale et un avantage financier.

Plus de 90% de la chaleur est produite à partir de ressources de récupération. Les abonnés profitent ainsi d'une TVA à taux réduit (5,5%) et d'un prix de chaleur de 30% inférieur au prix moyen de la chaleur en France.
Créations d'emplois, réduction des émissions de CO2, prix contenus, cette extension du réseau montre les bienfaits d'une énergie vertueuse et locale.
Une combinaison qui devrait convaincre rapidement d'autres copropriétés et résidences de l'intérêt qu'elles auraient à se raccorder au réseau de chaleur urbain du Mirail, réseau labellisé ECORESEAU par l'AMORCE, pour ses performances environnementale, économique et sociale.

 

 

 

 
Contact | Mentions légales

 

Web agency : Mentalworks